Avec CashSolve, le groupe Omnium dynamise le pilotage de son prévisionnel de trésorerie

Home/Avec CashSolve, le groupe Omnium dynamise le pilotage de son prévisionnel de trésorerie

Tréso News

Avec CashSolve, le groupe Omnium dynamise le pilotage de son prévisionnel de trésorerie

Interview de Léandre Bréhier, utilisateur de CashSolve

Carte d’identité

 

Le Groupe Omnium regroupe les enseignes textiles BURTON of LONDON, DEVRED 1902, BOUCHARA soit 545 magasins. Son chiffre d’affaires consolidé de 2010 était de 651 M€ avec 3200 personnes employées.

Le contexte du projet 

En 2007, le groupe Omnium, aidé d’un cabinet de conseil, a mis en place un modèle Excel de prévisions de cash flows directs et indirects. Les filiales élaborent les prévisions 0+12, 3+9, 9+3. L’équipe centrale les revoit et produit le reporting sur le cash avec des analyses d’écart.

Nous sommes allés à la rencontre de Léandre Bréhier, Directeur de Contrôle de Gestion Groupe, qui a mis en lace Cash Modeling. L’objectif N°1 est de rentrer dans un process mensuel d’anticipation des niveaux prévisionnels de cash et d’endettement moyen-long terme.

 

Les objectifs du projet

Calculer des ratios de gestion et analyser les écarts

Suite à la grave crise financière du Groupe de 2006/2007, il a été nécessaire de précéder à une restructuration financière et managériale qui a amené à refondre tous les outils de reporting du Groupe. En 2010, la Direction Financière Groupe s’est mise à la recherche d’une alternative à son modèle Excel pour pallier à plusieurs freins majeurs :

  • le manque de précision qui ne permet pas d’anticiper finement les niveaux prévisionnels de cash et d’endettement ;
  • la chronophagie du process qui empêche d’actualiser les prévisions à la fréquence souhaitée ;
  • l’évolutivité du modèle et ses difficultés à être collaboratif ;
  • le service trésorerie qui n’était pas pleinement associé au reporting.

Pourquoi la solution Cash Modeling ?

Dans le retail textile, nous avons besoin d’un niveau de détail très fin, avec des objectifs et des prévisions de chiffre d’affaires à la journée. Il nous faut une vision précise des pics intra mensuels que permet l’outil. Nous avons mis en place Cash Modeling de la gamme CashSolve très rapidement. Les aspects de partage d’information, de traçabilité, de souplesse d’utilisation, et la possibilité de faire des simulations nous ont conquis.

Les 5 bénéfices constatés

On acquiert une culture financière au sein du Groupe et des enseignes qui le composent qui font que aujourd’hui, ces étapes de prévisions font partie des processus courants, et il est impensable de faire machine arrière aujourd’hui ! On a beaucoup progressé sur le challenge des enseignes sur le niveau de BFR.

  • Intégrer la prévision de cash dans le processus de reporting financier mensuel, grâce à l’industrialisation des process d’actualisation ;
  • Mettre en place des analyses plus pertinentes et calculer des ratios de gestion ;
  • Établir un lien direct entre les prévisions de cash et les données de gestion budgétaire et comptable, et de manière plus générale avec toutes les hypothèses de travail utilisées dans le modèle de prédiction ;
  • Éliminer les risques d’erreurs de construction et de calcul : les utilisateurs peuvent se concentrer sur des tâches d’analyse à valeur ajoutée ;
  • Suivre notre Business Plan et modéliser nos investissements.

Pour conclure ?

La solution CashSolve aujourd’hui : c’est une brique à part entière de notre système d’information de gestion.