Fiabiliser les prévisions de trésorerie dans un groupe en LBO et en forte croissance

Home/Fiabiliser les prévisions de trésorerie dans un groupe en LBO et en forte croissance

Tréso News

Fiabiliser les prévisions de trésorerie dans un groupe en LBO et en forte croissance

Interview de Richard Brozat, utilisateur de CashSolve

Carte d’identité

 

Le Groupe HBF évolue depuis 20 ans dans le secteur du négoce de matériel électrique. Il est spécialisé dans trois domaines : l’équipement électrique, l’éclairage et la décoration, et plus récemment la domotique et la sécurité. Le Groupe s’adresse à tous les acteurs de la GSB (Grande Surface de Bricolage) et une forte partie de la GSA (Grande Surface Alimentaire), avec un ancrage fort en France et un plan de développement à l’export sur les prochaines années.

Le groupe a un chiffre d’affaires de 52 M€ et il emploie 160 salariés en France sur 5 filiales, et 110 collaborateurs à l’international.

Le Groupe est en situation de LBO depuis mars 2014.

Richard BROZAT, Directeur Financier de HBF Groupe

Richard Brozat, Directeur Financier de HBF Groupe, a pris ses fonctions en décembre 2014 pour accompagner le groupe dans un contexte de croissance tous azimuts de l’activité. En 2016, il a choisi de mettre en place Cash Modeling, solution éditée par CashSolve, pour gérer les prévisions de cash et d’endettement du groupe. Il nous livre ici son témoignage.

Contexte du projet

2014-2016… Parlez-nous du contexte de votre arrivée. Que s’est-il passé en 2 ans ?

J’ai été recruté en décembre 2014 pour accompagner le management dans le cadre du LBO mis en place quelques mois plus tôt et dans un contexte de volonté de croissance. Deux acquisitions ont été réalisées en deux ans. En parallèle, un virage stratégique a été pris pour ajouter, à l’activité de négoce traditionnelle, une activité de création de nouveaux produits et ainsi apporter davantage de valeur ajoutée. De fait, dans ce contexte de double croissance, organique et externe, les enjeux de pilotage du cash et des prévisions sont devenus très importants.

Avant CashSolve, des prévisions de trésorerie trop « courtes»

Quand j’ai pris mes fonctions il y avait un pilotage de la trésorerie de 4 à 6 semaines glissantes. Mais il n’était pas suffisant en termes d’outil décisionnel, surtout dans cette période d’investissements importants, que ce soit en Capex ou en Opex, avec des frais de développement, de recrutement, etc.

Un enjeu cash et BFR de taille qui a nécessité une révision globale du mode opératoire

La promesse client de HBF est, d’autre part, particulière : nous nous engageons à livrer 90 % de nos produits en 48h, ce qui veut dire un impact BFR énorme du fait du stock très important. J’ai rapidement senti un décalage entre le reporting financier cash que nous produisions alors, et les attentes de nos actionnaires.

Dans un premier temps j’ai essayé de mettre en place un outil sur Excel, mais dans un contexte multi sociétés, multi-devises … c’était plutôt complexe à modéliser !  Ainsi, j’ai décidé de me tourner vers une application dédiée de modélisation des prévisions de trésorerie. Le processus de sélection a été rapide car j’avais étudié auparavant les solutions CashSolve quand j’étais directeur financier du groupe Hersant ; je savais que c’était un outil intéressant.

Le projet

Un projet porté par qui ? Pour qui ?

Je possède vraiment une culture cash. Je suis donc convaincu, par principe, de la nécessité de piloter au plus près son cash prévisionnel. Avec un BFR conséquent et une activité en croissance, la question du cash est d’autant plus vitale. A cela s’ajoute la situation en LBO, avec des covenants à respecter, des échéances à surveiller comme «  le lait sur le feu », une demande forte de mes actionnaires financiers de réduire la dette financière nette.

Quels étaient vos objectifs en terme de contrôle du cash prévisionnel ?

J’avais deux objectifs initiaux lors de la mise en place de Cash Modeling : piloter la prévision sur 12 mois glissants avec la méthode directe et indirecte, donc un objectif financier moyen/long terme ; et, en parallèle, un objectif plus opérationnel, à 13 semaines glissantes pour gérer l’activation des besoins de financements court terme.

Une montée en compétence des équipes internes sur le sujet du cash

Mes équipes en interne (gestion de trésorerie, contrôle de gestion) se sont bien mobilisées autour du projet. J’ai donc la chance d’avoir des bons relais pour m’accompagner sur la mise en œuvre du projet, ce qui est important pour sa bonne réussite. Je sens une montée en compétence sur le sujet du cash grâce à CashSolve qui permet la formalisation des prévisions de trésorerie dans leur ensemble, ce qui est très compliqué sous Excel où l’on ne s’en sortait plus.

Pour les équipes commerciales, je les ai sensibilisées à faire des reforecast réguliers ce qui a abouti à la mise en place d’une fréquence trimestrielle de reforecast du chiffre d’affaires.

Qu’avez-vous à dire sur la formation et la prise en main de l’outil ?

  • Formation pédagogique et efficace

Les consultants se sont toujours montrés disponibles, même en dehors des formations en tête à tête. Ces dernières étaient vraiment bien préparées. Nous étions vraiment dans du concret, sur des cas pratiques HBF : c’était très pédagogique.  Nous n’avons pas perdu du temps sur de la théorie.

  • Outil très intuitif et riche en analyse

Je trouve l’outil très intuitif, avec toutes ses possibilités de restitution et d’analyse : le drill down, les tableaux croisés dynamiques quasiment inclus dans l’outil. En toute facilité, je passe d’une vision consolidée à une vision société, d’un rendu annuel à un rendu / trimestre /mois. J’éclate mes lignes d’analyse, je modifie mes états en fonction du niveau de restitution que je veux. Je clique pour exporter le tout sur Excel soit en format base de données, soit en état pré formaté. Je trouve ça formidable.

Quels grands bénéfices fonctionnels et d’analyse pour vous aujourd’hui ? 

  • Fiabilisation de mon process

Les bénéfices fonctionnels l’outil que je constate aujourd’hui sont d’abord la mise en place d’une vraie méthodologie qui apporte robustesse et fiabili … Avec CashSolve, je peux isoler les flux groupes/ intra groupe, et contrôler la cohérence des informations. Je peux mettre en place des « checks » rassurants qui ne sont pas faciles à intégrer dans Excel. Je n’ai pas de mauvaises surprises.

  • Dialogue facilité avec mes actionnaires

En termes d’analyse, je gagne du temps dans la préparation de mes états pour les réunions de comité stratégique avec mes actionnaires. J’ai une information précise, avec un niveau de détail que je ne possédais pas du tout auparavant. Aujourd’hui, nous avons une analyse du réel mais bientôt nous exploiterons vraiment tous les tableaux d’analyse du prévisionnel : encaissements/décaissements prévisionnels, tableau de dette nette, bilans, TFT, ratios, DSO/DMO. J’ai hâte !

Pour conclure

Mon idée, c’était de fiabiliser l’ensemble du process de prévision de trésorerie : j’avais besoin d’un outil solide, fiable, me permettant de sécuriser le traitement des informations et les contrôles. Et d’être en mesure de fournir des états de restitution en adéquation avec les attentes de mes actionnaires. 

Vous souhaitez en savoir plus sur Cashsolve ? Contactez-nous :