Le cash est vertueux : je, tu, il, nous devons tous “penser” cash !

Home/Le cash est vertueux : je, tu, il, nous devons tous “penser” cash !

Tréso News

Le cash est vertueux : je, tu, il, nous devons tous “penser” cash !

Retrouvez le débat entre David Brault, Directeur Associé d’Objectif Cash, et Clément Letourneux, qui a eu lieu au sein d’ACA lors de notre conférence “Trésorier & DAF, un duo Gagnant ”. Dans cet article, il est question des bonnes pratiques à utiliser pour diffuser la culture cash, car définitivement “le cash est vertueux”.

Anticipation, le maître mot

David Brault  : Votre maître mot est l’anticipation, vous confirmez que c’est la devise du Trésorier ?

  • Sensibiliser tous les acteurs

Clément Letourneux : “ Imaginez conduire une voiture en regardant uniquement par la lunette arrière, vous allez droit dans le mur ! Si vous pilotez la trésorerie en regardant le passé, c’est impossible. Il faut en effet anticiper et rechercher l’optimisation financière pour retrouver du cash.

En tant que Trésorier, j’ai toujours travaillé à ce que toute l’entreprise se mette à “penser” cash. Cette notion-là est importante car c’est le socle qui permet à l’ensemble de l’entreprise – la finance, les acheteurs, les commerciaux, la supply chain, l’informatique, tous les opérationnels – de se préparer à diffuser la notion de cash. Dans une PME ou une ETI, il n’y a pas forcément un trésorier recruté pour traiter cet aspect là, c’est donc en sensibilisant tous les services que l’on arrive à changer les mentalités et les façons de procéder.”

Des conseils ?

David Brault : Quels conseils donneriez-vous aux trésoriers pour diffuser cette culture du cash ?

  • Mettre en place des bonnes pratiques et choisir ses outils

Clément Letourneux : “ La personne en charge de la trésorerie a pour mission d’anticiper, de planifier et d’alerter sa Direction. C’est à elle de savoir mettre en place les bonnes pratiques pour avoir un EPM [Entreprise Performance Management] qui intègre la trésorerie, et cela se fait en réflexion avec la comptabilité, pour savoir, par exemple, sortir les intercos.

Il s’agit d’enclencher une démarche vertueuse pour agir sur le positionnement sur l’EBITDA, le processus de productivité de l’entreprise. Cette démarche nécessite la mise en place d’un logiciel de trésorerie de flux. Il sera alors aisé d’établir des prévisions court terme –via la méthode directe– ou des mises en place de cash pooling, d’équilibrage de trésorerie au quotidien, sans oublier tous les aspects de sécurité, fraude, normes bancaires etc .”

Pour conclure : 

 “ Maîtriser le cash, c’est somme toute se doter d’outils capables d’automatiser les process pour vraiment passer à l’analyse et anticiper. Le marché a beaucoup évolué aujourd’hui et propose des solutions à forte valeur ajoutée pour les entreprises.

Pas de prévisions de trésorerie à la dernière minute, cela peut vous coûter très cher ! ”

Vous souhaitez découvrir notre gamme de pilotage de prévisions de trésorerie ? Visitez notre page dédiée et découvrez d’autres témoignages.