Le Trésorier peut-il devenir DAF ? Témoignage de Clément Letourneux

Home/Le Trésorier peut-il devenir DAF ? Témoignage de Clément Letourneux

Tréso News

Le Trésorier peut-il devenir DAF ? Témoignage de Clément Letourneux

De Trésorier à DAF… Histoire d’une carrière ! Notre témoin, Clément Letourneux, répondait aux questions de David Brault, Directeur Associé d’Objectif Cash et partenaire d’ACA.

David Brault : « Clément Letourneux,  vous avez passé 20 ans de carrière en Trésorerie dans des ETI, des Grands Groupes, à la fois dans des contextes cash rich ou en tension.  Quel bilan faites-vous ? Pensez-vous qu’un trésorier puisse devenir DAF, j’ose même demander, en-a-t-il le souhait ? »  

Mon métier, ma passion

Clément Letourneux :  Mon métier de Trésorier,  bien plus qu’un travail, a toujours été une vraie  passion. Ce métier recouvre des missions très riches, transversales et une dimension projet forte  avec de vrais challenges qui apportent de la valeur à l’entreprise. La communauté des trésoriers traite d’une grande diversité de sujets comme le change, la monétique, la digitalisation des process, etc. Elle mobilise différentes compétences : technique financière, gestion de projets, mais aussi un rôle commercial pour défendre ses idées en interne, ou auprès du Conseil d’administration, des CACS etc….

Le rôle du trésorier

  • Le trésorier, un champ de responsabilités devenu très large

Clément Letourneux : J’ai aimé me positionner comme un stratège expert dans des contextes de LBO ou de refinancement. Le rôle de la communication financière prend aussi de plus en plus de place auprès des investisseurs : le Directeur Financement Trésorerie doit savoir “vendre” les business plans aux banquiers, aux fonds d’investissements. Et sur ce terrain de responsabilité…il se confronte parfois au DAF.  

  • De trésorier à DAF, une évolution complémentaire des compétences

Clément Letourneux : Aujourd’hui, je me tourne vers le métier de DAF, qui je pense est complémentaire, compte tenu de mon expérience antérieure. Au début de ma carrière, j’avais trouvé certaines facettes du métier de DAF moins attirantes, notamment le rôle de représentation, alors que j’étais passionné par les questions de trésorerie. Le DAF est souvent un ancien comptable ou contrôleur de gestion mais dans des contextes  en LBO ou en tension cash. Le Trésorier se pose alors en véritable partenaire car il possède souvent une grande expérience d’organisation de projets, de développements d’outils et de process d’optimisation. Le point fort de ces postes est de savoir communiquer en interne, en transverse, en externe avec les banques….

Évoluer ?

Le Directeur de la Trésorerie et du Financement est rattaché à la DG, au même titre que le DAF, ils doivent marcher ensemble !

David Brault : Si je résume vos propos, pour conclure, je dirais qu’un trésorier ne doit pas se mettre en plafond de verre ! Il doit réfléchir à ses savoirs faire, ses capacités reconnues de mise en place de projets, faire le tour de toutes ses expériences antérieures et ses savoir faire….Et oser demander à passer DAF si le cœur lui en dit.

Merci à David Brault et Clément Letourneux.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions dédiées aux Trésoriers et aux DAFS ?